Télétravail

Le télétravail, de plus en plus plébiscité par les salariés français

Le département de la Manche n’est pas en reste : plusieurs espaces de télétravail ont déjà vu le jour sur le territoire et de nombreux projets sont en cours. Reconnue pour son cadre de vie, la Manche avec ses espaces de travail collaboratifs, offre de nouvelles perspectives professionnelles à sa population.

Encore méprisé il y a quelques années, le télétravail a de plus en plus la côte auprès des travailleurs. Il en est de même pour les entreprises, encore frileuses il y a quelques temps, qui y trouvent à présent de nombreux avantages. La loi Travail a facilité le développement de cette activité. Au sens juridique, le télétravail désigne « toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon régulière et volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication dans le cadre d’un contrat de travail ou d’un avenant à celui-ci. » (loi n°2012-387 du 22 mars 2012 – art. 46).

Aujourd’hui, ce sont environ 16,7 % des salariés français qui télétravaillent plus d’une journée par semaine dont les trois quarts depuis leur domicile. Et les avantages du télétravail sont nombreux* :

  • Diminution des arrêts maladies (baisse de 5,5 jours par an)
  • Augmentation de la productivité de 22 %
  • Réduction du temps de trajet domicile/travail de 40 minutes
  • Augmentation du temps moyen de sommeil de 45 minutes

(*selon les données du Commissariat Général à l’Égalité des Territoires)

La plupart des télétravailleurs trouvent que leur équilibre vie professionnelle/personnelle est mieux respecté. C’est un véritable confort que de rester travailler de chez soi ou dans les espaces dédiés, sans avoir à perdre des heures dans les transports. Une entreprise proposant le télétravail se rend plus attractive au regard des chercheurs d’emploi. Pour certains, c’est même devenu une condition sine qua non. Et les chiffres parlent d’eux-mêmes : 71 % des français pensent que le télétravail est une véritable révolution que les entreprises devraient développer, selon le cabinet de conseil RH Kronos.

Faciliter le travail des indépendants, salariés d’une start-up ou d’un grand groupe, employés du secteur privé ou public, est devenu l’une des priorités de la Manche.

Dans la Manche, il est possible de télétravailler àdivers endroits

Antoine Lechartier, graphiste pour Supméca et télétravailleur Antoine Lechartier, télétravailleur heureux
Antoine Lechartier-télétravailleur-manche

Antoine Lechartier

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Antoine Lechartier, j’habite Saint-Georges Montcoq et je travaille comme graphiste à l’école d’ingénieurs Supméca, qui dépend du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. L’école est située à Saint-Ouen sur Seine, aux portes de Paris. Il existe très peu de postes de ce type en France et pour faire le métier que je désirais, il fallait aller en région parisienne. Pour faciliter mon quotidien, je télétravaille une journée par semaine. Le reste du temps, j’occupe une chambre en location à Paris.

Depuis quand pratiquez-vous le télétravail ? Comment vous organisez-vous ?

Je pratique le télétravail depuis 9 ans environ à raison d’une journée par semaine maximum. Je travaille de chez moi et je me dois d’être joignable à tout moment de la journée. Je me crée un planning de tâches à réaliser et en informe ma hiérarchie lorsque le travail est fait.

Comment votre entreprise perçoit-elle le télétravail ? A-t-il été difficile à mettre en place ?

La pratique du télétravail à Supméca n’est pas spécifique à mon cas, elle a été entérinée en conseil d’administration pour faciliter la vie du personnel de l’école. En Île-de-France, le télétravail permet aux salariés d’économiser de nombreuses heures de transport. Une demande auprès du service ressources humaines et l’accord de mon supérieur hiérarchique m’ont permis de télétravailler. Mon poste ne requiert pas de besoins spécifiques car je travaille essentiellement sur ordinateur. Lors de mes journées d’absence du bureau, je contacte régulièrement mes collègues pour me tenir informé des dernières missions urgentes ou autres tâches importantes à effectuer.

Quels sont pour vous les bénéfices du télétravail ?

Cette façon de travailler me permet de profiter davantage de ma compagne et de mes deux filles, d’être plus présent à mon domicile. C’était une concession à faire lorsque j’ai commencé à travailler à Saint-Ouen sur Seine, mais je ne voulais pas pour autant sacrifier ma vie de famille. Je dirais que le télétravail apporte un confort et un bien-être au salarié. Il permet d’être plus productif dans son travail car cela engendre moins de fatigue due aux transports.

Selon vous, votre employeur y trouve-t-il son compte ?

Je pense qu’une entreprise qui propose le télétravail a un taux de turnover moins important et se rend plus attractive et ouverte aux yeux des chercheurs d’emploi. C’est un point positif à valoriser lors d’un recrutement. Saint-Ouen sur Seine par exemple, est une ville qui se situe en Seine Saint Denis et souffre d’une image moins attirante que d’autres villes d’Île-de-France. En fidélisant leurs employés, les entreprises pratiquant le télétravail comme c’est le cas dans la mienne, favorisent une certaine mixité sociale et pourraient bien permettre de faire évoluer l’image de la ville.

Découvrez aussi Ces pages pourraient également vous intéresser

Filtres