Erwan Le Floch, directeur de l’usine LM Wind Power Erwan Le Floch a fait le choix de venir s'installer dans la Manche avec sa famille
Il n'y a pas une journée où on ne se dit pas qu'on est bien ici. C'est devenu notre mantra.

Après avoir beaucoup déménagé, la Bourgogne, Le Mans, Beauvais, Rouen, la Bretagne, le Brésil... Erwan Le Floch et sa famille décident de s'installer à Cherbourg, en 2016.

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?

Je suis né et j’ai grandi à Tours. J’y ai fait ma classe prépa avant de faire une école d’ingénieurs à Nantes. J’ai toujours travaillé dans l’industrie, sur différents sites, dans différents groupes. J’ai commencé dans l’industrie automobile en Bretagne, puis j’ai été recruté par Claas, une entreprise dédiée au matériel agricole. Ensuite, j’ai intégré Vallourec, j’ai d’abord travaillé deux ans et demi en France puis 4 ans au Brésil où j’ai obtenu mon premier poste de directeur d’usine. En 2015, ma famille et moi avions envie de rentrer en France, j’ai donc pris la direction de l’usine Vallourec de Rouen, spécialisée dans la fabrication de tubes pour la prospection pétrolière. Le marché était en forte crise à cette période. Nous avons dû restructurer le groupe. Pour notre usine, cela se traduisait par l’arrêt de l’activité emblématique de laminage. Il fallait pouvoir garantir un avenir avec la seule activité thermique, tout en accompagnant au mieux les personnes qui allaient quitter l’entreprise, soit près de 50% des effectifs. Après avoir mené à bien ce plan, nous avons décidé, avec mon épouse, de tourner la page…

Pourquoi avez-vous choisi de vous installer dans la Manche ?

Après avoir beaucoup bougé, mon épouse et moi avions envie de nous ancrer quelque part. Nous avions concentré nos recherches sur tout le littoral depuis Biarritz jusqu’à Cherbourg.
Mon épouse avait le projet de lancer une exploitation agricole… Ce qui impliquait que nous ne pourrions pas partir en vacances pendant l’été. Nous voulions donc trouver un territoire agréable à vivre à cette saison. C’est une opportunité professionnelle qui nous a fait choisir Cherbourg. Les CMN menaient beaucoup de projets et recrutaient un directeur industriel…
Cherbourg, j’y ai quelques racines car mon père y est né. Je n’y ai jamais vécu mais mon épouse et moi étions venus découvrir les environs, nous connaissions déjà quelque peu le territoire. J’ai ensuite été contacté par LM Wind Power, groupe danois dont j’ai pris la direction de la seule usine française en avril 2018. Au même moment, mon épouse lançait son exploitation maraîchère bio à Cosqueville.

Comment s'est passée votre installation ?

Nous avons eu la chance de trouver une maison qui correspondait à nos attentes… Une maison avec des terres attenantes, à 3 km de la côte.

Vous êtes-vous intégré facilement ?

Nos enfants ont été habitués à bouger donc ils n’ont rencontré aucune difficulté pour s’intégrer. Et on a trouvé les gens très accueillants, ça nous a rappelé le Brésil, son côté chaleureux et accueillant… Les gens sont prêts à passer du temps avec vous pour vous aider. C’est un véritable état d’esprit que l’on n’a pas forcément retrouvé dans toutes les régions que l’on a connues. En revanche, l’accès aux soins peut parfois s’avérer un peu compliqué… Nous avons eu du mal à trouver un médecin généraliste et il faut parfois attendre pour avoir un rendez-vous chez un spécialiste.

Quels sont les avantages à vivre dans la Manche ?

La région est extraordinaire ! Il y a de nombreuses activités : je pratique le VTT, j’aime bien les activités nautiques aussi et mon épouse fait de l’équitation. Il faut s’adapter au territoire aussi… Au Brésil, j’ai fait de la capoeira, en Bourgogne de l’escalade… Je fais une sortie VTT tous les dimanches, j’ai toujours la mer en ligne de mire. C’est juste beau. On découvre toujours de nouveaux paysages, la météo est très changeante donc on n’a jamais le même point de vue. Tous les sites en bord de mer permettent de se ressourcer. La qualité culinaire est un autre atout du territoire, c’est un véritable point fort, cela nous a beaucoup manqué lorsque nous étions au Brésil.

Quelle chance on a d'être ici, près de la mer !

En parlant de qualité culinaire, avez-vous des adresses à recommander ?

Sur la plage du Vic, tout l’été, un pêcheur vend ses crustacés sur la plage. Ses produits sont excellents. À Saint-Pierre Église, il y a des bons commerces de bouche (poissonnerie, boucherie…) Un vrai effort est fait à ce niveau là et ça fonctionne. Je ne suis pas sûr que ça soit le cas ailleurs, dans d’autres petites communes de France, c’est une chance que l’on a. À Cherbourg, on aime bienle Club Dinette, pour la qualité de ses produits et l’accueil très chaleureux.

Découvrez aussi Ces pages pourraient également vous intéresser

Filtres

01/04

Vous êtes :

Célibataire

En couple

En famille

02/04

Vous souhaitez vivre :

En bord de mer

À la campagne

En ville

03/04

Vous souhaitez vous installer dans une commune :

04/04

Vous aimez :

La nature

La mer

Le sport

La culture

Votre nouvelle vie dans la Manche :

Partagez le simulateur avec vos amis !