Sandie Kerckhoove, les Écuries de Losque

Sandie et son mari ont fait le choix de quitter leur vie lilloise confortablement installée et de tout recommencer dans la Manche. Pari réussi !

Après avoir passé 10 ans en tailleur, talons et ongles manucurés, Sandie a changé du tout au tout ! À Lille, elle était gestionnaire de contrats d'épargne patrimoniale ; à présent, elle est masseuse équine et devrait bientôt devenir exploitante agricole.

Je ne partirai jamais d'ici !

Pourquoi vous êtes-vous installés dans la Manche ?

Un soir en rentrant mon mari m’a dit : on vend tout ici et on recommence une nouvelle vie ailleurs ! À cette époque, je sortais d’un an d’arrêt maladie dû à un burn-out, je ne savais pas ce que je voulais faire mais retourner au bureau était au-dessus de mes forces. Ce n’était pas possible de reprendre cette vie dans laquelle je n’étais finalement pas épanouie… J’ai alors accepté sa proposition sans hésiter ! Rapidement, mon mari a rendu son préavis et a trouvé un nouveau travail à Caen. On a vendu notre maison en un après-midi… Tout est allé très vite : en fin d’année 2017, on faisait le choix de tout quitter et en février, on s’installait dans un lieu totalement inconnu ! On ne s’est jamais posés de questions pour savoir si nous avions fait le bon choix et heureusement sinon nous n’aurions jamais franchi le cap ! Nous voulions venir en Normandie car ici, c’est la terre du cheval et c’est la région idéale pour développer mon projet professionnel. Nous avons visité plusieurs maisons puis nous sommes tombés sous le charme d’une grande maison familiale aux Champs-de-Losque, dans le Centre Manche, elle nous correspondait parfaitement.

En quoi consiste votre activité aujourd'hui ?

J’ai toujours été passionnée par le monde du cheval. En dehors de mon ancien travail, je m’étais déjà formée aux massages équins donc pratiquer ce métier est vite devenu une évidence. Je propose donc des massages équins, je m’occupe de nos animaux, je gère également le gîte, qui à notre grande surprise, attire beaucoup de monde : des personnes de la région comme des touristes étrangers (néo-zélandais, chiliens, américains…). Celui-ci était complet tout l’été dernier, on espère que la prochaine saison estivale en sera de même ! Je propose aussi occasionnellement des ateliers de phytothérapie où j’apprends aux personnes les techniques de massage équin et à se servir des huiles essentielles, des fleurs… On a inauguré nos écuries le 27 avril dernier, j’espère donc avoir rapidement des chevaux en garde, il faut juste laisser le temps aux gens de nous connaître.

Comment s'est passée votre intégration ?

Très bien ! On ne pouvait pas rêver mieux, les gens sont accueillants, bienveillants et respectueux. Il y a une super entre-aide, nos voisins sont devenus nos amis alors qu’à Lille, on ne les connaissait même pas. J’avais peur que les gens me voient comme « une fille de la ville » qui n’y connaît rien à la campagne et à l’agriculture mais tout s’est fait simplement, sans jugement. C’est ça qui est bien ici, tout est simple, on ne se prend plus la tête. Lorsque nous sommes arrivés, je me suis inscrite au comité des fêtes du village pour faciliter notre intégration.

Il y a juste pour ma fille où les débuts à l’école ont été un peu compliqués. En effet, dans le Nord, elle était scolarisée dans une grande école et ici, à Remilly-sur-Lozon, les niveaux par classe sont mélangés. Charlie est en CE1 mais elle cohabite avec des élèves de CM1 et CM2. Moi, avec du recul et mon regard de maman, je trouve ce principe très bien. Cela permet aux enfants d’apprendre à être autonome lorsque l’enseignant est occupé avec des élèves d’autres niveaux et d’avoir un peu d’avance sur le programme.

Quels sont les avantages à vivre ici ?

On a de l’air, de l’espace, on respire ! Il n’y a pas de problème de voisinage, on est tranquilles sans être isolés. Toutes les commodités sont faciles d’accès et grâce à la voie rapide, on est à Saint-Lô en 15 minutes. La gare de Lison est à proximité c’est donc très facile d’aller à Paris. On se sent également plus en sécurité. Je trouve que ma fille grandit mieux, tout le monde y gagne, même les animaux !

Et puis, il faut dire que dans la Manche, l’immobilier n’est vraiment pas cher. Nous avons quitté notre maison de Lille pour avoir un domaine ici ! Ce n’était pas envisageable pour nous de trouver une telle maison, avec 8 hectares de terrain, un gîte et 10 box, même si nous avons fait des travaux de rénovation.

Le dernier avantage que je trouve à vivre ici (et pas des moindres !) est que l’on mange bien. Nous allons régulièrement au marché de Saint-Lô où nous achetons des produits de qualité et locaux. On mange plus sainement ce qui nous incite à mieux respecter la nature. On a découvert la gastronomie normande, c’est un délice !

Qu'est-ce qu'on est bien ici ! Je me sens privilégiée

Quels sont vos lieux favoris ?

Nous ne connaissons pas encore tout le territoire mais nous avons visité plusieurs musées sur l’histoire du Débarquement, on est allés à la foire de Lessay, on a découvert le Mont Saint-Michel et les sables mouvants… Ce qui me surprend le plus, c’est le contraste de paysages : on passe de la terre à la mer en un instant. Souvent, lorsque nos amis viennent, nous allons à Pirou ou à Saint-Germain, on achète de bons fruits de mer locaux et le soir on se régale ! On redécouvre les plaisirs simples. Nous allons aussi régulièrement à Utah Beach pour se balader en chevaux. Dans le Nord, la mer est loin et c’était un manque. Dès qu’on a quelques jours de repos, on part à l’aventure et on découvre des endroits magnifiques : Siouville, le port de Réville, Portbail… Le département est vraiment beau !

Que diriez-vous à quelqu'un qui ne connaît pas la Manche ?

Je lui dirais qu’ici on vit pour de vrai !

Que vous a apporté ce changement de vie radical ?

Ce nouveau mode de vie nous a totalement chamboulé, on a gagné en confort de vie, c’est certain. Mes 10 ans de migraine se sont envolés dès qu’on a emménagé aux Champs-de-Losque. Je suis heureuse ici !Le cadre de vie est exceptionnel, tout est plus simple, il y a une vraie richesse humaine. On ne se voit pas vivre ailleurs, on y met trop de notre âme pour partir.

Découvrez aussi Ces pages pourraient également vous intéresser

Filtres

01/04

Vous êtes :

Célibataire

En couple

En famille

02/04

Vous souhaitez vivre :

En bord de mer

À la campagne

En ville

03/04

Vous souhaitez vous installer dans une commune :

04/04

Vous aimez :

La nature

La mer

Le sport

La culture

Votre nouvelle vie dans la Manche :

Partagez le simulateur avec vos amis !