Stéphane Rouchy, Coach sportif et Instructeur Pilates

Après avoir troqué son métier de sertisseur en joaillerie pour devenir éducateur sportif et instructeur de Pilates, Stéphane a quitté Paris pour rejoindre les côtes de la Manche… Changer le cours de sa vie pour y trouver une meilleure qualité de vie. Retour sur un choix juste et audacieux…

« Ici c’est possible ! Ce que j’aime c’est la conscience décroissante, l’organisation collective plus détachée du réflexe de consommation. »

Bonjour Stéphane, d’où êtes-vous originaire ?

Je suis né à Paris, j’ai grandi en Seine et Marne(77), et j’ai passé presque toutes mes vacances à Hauteville sur mer. J’ai eu la chance de connaître cette connexion à la terre, à l’élevage, à la mer. Je me sens plus provincial que parisien !

Comment et pourquoi vous êtes-vous installé dans la Manche ?

Cela faisait un long moment que je songeais à quitter Paris, 10 – 15 ans environs. Je savais que j’étais bien dans la Manche, donc cette destination était une évidence. Si je ne l’ai pas fait avant c’est que j’avais peur de franchir le pas. Avec mon changement d’orientation professionnelle, je me suis interrogé longtemps sur la possibilité de travailler dans le Cotentin.

Pouvez-vous nous parler de votre reconversion ?

Après de nombreuses années à travailler dans différents ateliers de haute joaillerie, j’ai choisi de donner une autre orientation professionnelle à ma vie. Suite à un bilan de compétences,  j’ai repris mes études à Jussieu puis au CREPS de Montry pour préparer un Brevet d’État des Métiers de la Forme. Et quelques années plus tard une formation certifiante complète avec le Pilates Institute. J’ai commencé à exercer comme éducateur sportif à Paris en entreprise, dans un grand club de tennis, une grosse association de Neuilly-sur-Seine, à domicile en Coaching individualisé et 8 années plus tard, en parallèle j’ai développé une autre activité de moto taxi.

Le Pilates, c’est quoi ?

Le Pilates c’est une série d’exercices qui a pour but de rectifier les mauvaises postures et l’amélioration du fonctionnement harmonieux du corps. Le pratiquant est amené à ressentir ce qu’il fait pour « se réapproprier son corps ». Avec un accent important sur la respiration, la coordination, l’équilibre, le renforcement des chaînes musculaires profondes. La pratique se fait en pleine conscience. Ce qui est pertinent pour moi c’est lorsque je vois les personnes ré-activer des muscles qu’ils utilisaient peu ! C’est une discipline qui s’adresse à un public de 7 à 77 ans et plus encore…

Pourquoi cette reconversion ?

Dans mon ancien métier de sertisseur en joaillerie j’étais très statique. Je faisais alors beaucoup de sport, arts martiaux, yoga, triathlon… Ce qui m’intéressait, c’était de transmettre les éléments clés pour optimiser notre bio-mécanique(mécanique du corps). Le Pilates m’apparut comme une évidence.

Quel a été votre déclic pour quitter Paris?

Ici je savais que j’allais retrouver une vraie convivialité, un accueil chaleureux, et une qualité de vie. Être dans un lieu où trouver un réseau de distribution alimentaire court pour cuisiner est facile. Et puis le déclic a été ce poste d’éducateur sportif à Coutances dont j’ai entendu parler en Juillet 2015…

 

Comment s’est passée votre installation dans la Manche ?

Je suis arrivé en septembre 2015. Pendant 6 mois, je passais 3 jours par semaine à Hauteville et le reste du temps à Paris. Plusieurs amis, avec lesquels j’avais le plaisir d’être bénévole dans différents festivals du département, de partager des moments de vie simples, de découvrir les richesses de la région, ont su être là pour m’héberger. Je les remercie encore.
Mon installation s’est faite tranquillement. Mon réseau s’était développé d’année en année avant d’arriver ici. J’étais bénévole pour les Sorties de bains à Granville, pour Jazz sous les pommiers à Coutances, pour Chauffer dans la noirceur à Montmartin. Je suis venu ici aussi parce que j’aimais partager avec les gens que je rencontrais.

Quel est votre rythme ici dans la Manche ?

Quand la saison est lancée, j’ai entre 2 et 7 cours par jour, entre Agon Coutainville et Saint-Pair sur mer. L’été je propose des réveils musculaires sur les plages de Jullouville, Granville, Hauteville-sur-mer, Saint-Martin-de-Bréhal. Le public est super attentif au contenu des cours !

Quels sont les lieux que vous affectionnez particulièrement, des lieux qui vous ressourcent dans la Manche ?

La plage d’Hauteville-sur-mer, une promenade à cheval dans les dunes et sur la plage, le petit marché de Regnéville le vendredi soir, la Pointe d’Agon, la Vallée des Peintres à Jullouville, la  Vallée du Lude à Carolles. J’adore m’entrainer dans la Haute Ville à Granville, c’est ludique, et marcher dans la Baie du Mont Saint Michel avec un ami guide. Il y a aussi Chausey, les jardins de Bazeilles dans la Haute Ville,… Ces lieux dégagent une charge énergétique folle !

Avez-vous des projets ?

Je réfléchis à l’organisation d’événements qui associeraient une pratique sportive, la découverte d’un lieu culturel et la rencontre de producteurs locaux. Proposer des activités à des personnes qui veulent retrouver le savoir-faire et le faire-savoir. Mon but c’est de faire se rencontrer des acteurs locaux. C’est ce qui m’a amené à organiser des week-ends randonnées gourmandes. Ici c’est possible ! Ce que j’aime dans la Manche c’est le côté conceptuel de l’organisation collective.

Quelles sont vos « bonnes adresses » dans la Manche ?

Le Don Camillo et les Pipelettes à Coutances, L’écume des Falaises à Jullouville pour son côté artisanal sa production locale et ses soirées festives ! Le Comptoir de l’Atelier Gourmet à Granville, la Baratte à Saint-Denis le Vêtu, La Plancha à Coutainville, Dame Gourmande et Picorette à Granville… Et aussi prendre l’apéro sur la plage avec des huîtres face à Chausey !

Que diriez-vous à quelqu’un qui ne connaît pas la Manche ?

Venez ! Venez partager, rencontrer, prendre le temps. Venez sentir…

Que diriez-vous à un parisien pour lui donner envie de quitter Paris et s’installer dans la Manche ?

J’ai trouvé quelque chose d’assez simple et facile dans les échanges ici. Ce que j’aime dans la Manche c’est cette singularité où les gens se rencontrent. Les festivals, ou encore le Carnaval de Granville, sont des moments pendant lesquels les gens ont plaisir à se retrouver. Il y a un tissage d’initiatives très riche ici aussi, plus le cadre !

Découvrez aussi Ces pages pourraient également vous intéresser

Filtres

01/04

Vous êtes :

Célibataire

En couple

En famille

02/04

Vous souhaitez vivre :

En bord de mer

À la campagne

En ville