Véronique Darrieulat et Damien Carles, priopriétaires du parc zoologique de Champrérus

Depuis le début de l'année, Véronique et Damien sont les nouveaux propriétaires du zoo de Champrépus.

Arrivés des Landes, Véronique et son mari souhaitaient donner un nouveau souffle à leur carrière en reprenant le parc animalier et paysager de Champrépus.

Parlez-nous de votre parcours :

Je suis originaire de la Côte Basque, de Bayonne plus précisément. J’ai fait des études de management et de sciences économiques. J’ai eu de nombreuses expériences professionnelles, dans le domaine de la communication, ressources humaines, banque… Depuis toujours, mon conjoint, Damien, rêvait d’acquérir un parc animalier… Depuis tout petit, il est animé par la passion des animaux et de la nature. C’est lui qui m’a transmis la passion pour les animaux et leur bien-être. En 2012, nous nous sommes lancés… Nous avons rassemblé toutes nos économies pour acquérir le zoo de Labenne, dans les Landes. Le rêve de Damien se réalisait, une nouvelle aventure commençait ! Quant à moi, j’ai continué de travailler pendant un an dans le domaine bancaire puis j’ai décidé de rejoindre Damien pour l’aider dans la gestion du parc. Il y avait beaucoup de travail pour faire évoluer le zoo mais j’avais cette envie de travailler avec lui sur le développement du parc… C’était aussi un enjeu de travailler en couple mais finalement j’adore travailler avec mon conjoint ! En 2012, le zoo de Labenne accueillait 29 000 visiteurs, l’année dernière, nous étions à 75 000 ! Notre travail a porté ses fruits, nous avons réussi à embellir le parc et le faire connaître sans moyen de communication… Nous avions envie de nous lancer dans d’autres projets tout en conservant le zoo.

Pourquoi avoir choisi de reprendre le zoo de Champrépus ?

Nous étions venus en séjour en Bretagne il y a deux ans et demi et nos amis nous ont dit de visiter le zoo de Champrépus en Normandie dans la Manche. Nous sommes tout de suite tombés sous le charme de ce parc à la fois animalier et paysager, nous avons eu un véritable coup de foudre, on s’est sentis très bien ici dès que l’on a visité le parc ! Nous cherchions justement à rebondir sur d’autres projets comme nous avions réussi à développer le zoo de Labenne… Lorsque l’on a su que le zoo de Champrépus était à vendre, on a sauté sur l’occasion ! Nous voulons prolonger le travail qui a été réalisé par les anciens propriétaires en y ajoutant une touche personnelle et surtout garder l’esprit familial qui règne dans ce lieu. Le bien-être des animaux est également notre priorité. Nous avons beaucoup de projets pour ce beau parc, qui seront malheureusement un peu retardés à cause de la crise sanitaire donc on reste prudents. Mais, nous sommes très heureux de voir que les visiteurs reviennent en nombre et respectent bien nos consignes d’hygiène.

Comment votre installation s'est-elle passée ?

Nous avons emménagé dans la Manche en janvier 2020. Pour le moment, nous vivons dans le parc. A notre arrivée, tout s’est bien passé, on a été « chouchouté », on s’est très vite sentis à notre aise, ici il y a une véritable chaleur humaine. Notre fils, Noé, s’est rapidement intégré dans son nouveau collège même si ce n’était pas facile pour lui d’arriver en cours d’année.

Que pensez-vous du territoire ?

On se sent bien ici, le territoire ressemble quelque peu à la Côte Basque avec sa nature sauvage, le bocage, sa variété de paysages et sa proximité avec l’océan, avec quelques degrés en moins mais le climat est très agréable, la chaleur ne nous étouffe pas la nuit comme c’est le cas dans le Sud ! Nous passons beaucoup de temps au travail donc nous n’avons pas encore pu visiter le département depuis notre arrivée mais nous avons hâte d’être en basse saison pour le découvrir ! Villedieu Intercom est une communauté de communes très attractive et nous avons déjà repéré quelques marchés et commerçants locaux : maraîcher, poissonnier… D’ailleurs, nous allons continuer à faire travailler les producteurs et commerçants locaux pour le restaurant et snack du parc. Nous proposons le plus possible des produits locaux dans nos plats, voire bio ou labellisés Manche Terroir.

Un mot pour conclure ?

Je pense que les gens ont vraiment envie de revenir au plus près de la nature et des paysages préservés, surtout après la période difficile du confinement ! La Manche est vraiment l’endroit idéal pour revenir à l’essentiel…

Découvrez aussi Ces pages pourraient également vous intéresser

Filtres

01/04

Vous êtes :

Célibataire

En couple

En famille

02/04

Vous souhaitez vivre :

En bord de mer

À la campagne

En ville

03/04

Vous souhaitez vous installer dans une commune :

04/04

Vous aimez :

La nature

La mer

Le sport

La culture

Votre nouvelle vie dans la Manche :

Partagez le simulateur avec vos amis !